#1 09-06-19 15:35:05

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 12 905
Implication :   76 

Manifestive : Revue de presse

Des soundsystems vont bientôt défiler partout en France pour défendre la free party
5a9c3f1aff94.jpg



La Manifestive, la journée nationale de revendication des free parties, revient le 8 juin. Partout en France, les sound systems militeront contre les répressions et pour la promotion de leur culture.


Le 8 juin, partout en France, aura lieu le retour de la Manifestive, la journée nationale de revendication des free parties. Bien que l'association Freeform, organisatrice des précédentes éditions, se soit impliquée sur d’autres projets, on y retrouve la Coordination Nationale des Sons, rassemblement de sound systems de tout l’Hexagone – qui gère le Fonds de Soutien Juridique des Sons. Le projet en est encore à son lancement, et pour l’instant seuls les collectifs de Paris, Nantes, Caen et Mont-de-Marsan ont officialisé leur participation. L’état d’esprit reste le même depuis la première édition en 2016, et depuis plus de vingt ans pour les free parties : demander la fin des répressions et mieux faire connaître sa culture et ses valeurs auprès du grand public. « On veut appuyer notre identité, montrer qu’on existe », dit un porte-parole de la Coordination, également membre du Collectif des Sound Systems d’Île de France.

Ce dernier souligne la dissonance qu’il remarque « entre l’opinion civile et les actions du gouvernement, un peu comme pour les gilets jaunes ». La population, explique t-il, semble de moins en moins hostile à ces fêtes. Pourtant, les répressions se poursuivent mais, ajoute t-il, « ce n’est pas ce qui découragera les organisateurs ». Évoquant les multiples interdictions émises par les préfets de nombreux départements, il y voit « la preuve d’une non-organisation ». Selon lui, « ils se renvoient une patate chaude. Il y a une absence de politique générale sur les free parties ». Parmi les revendications de la Manifestive, on trouve donc la volonté d'une plus grande clarté de la part des acteurs publics, qui rendrait la free party moins dépendante d’aléas locaux.

Plus d’informations et d’annonces à venir sur l’événement Facebook.



Source : TraxMag



Mont-de-Marsan : les sound systems organisent leur "Manifestive" samedi



Samedi, à partir de 14 heures, une dizaine de chars avec sound systems devraient défiler dans les rues montoises, comme dans cinq autres villes en France, pour défendre les free parties


"Le 8 juin, c’est le retour de la Manifestive!" annonce la page Facebook de l’événement. Samedi, les acteurs du mouvement des free party appellent à cette vague revendicative et festive à travers la France. Pour le Sud-Ouest, c’est Mont-de-Marsan qui accueillera cette manifestation samedi, où une dizaine de chars est annoncée.
Le parcours de la manifestation

dcaa4f86c4e9.th.jpg


Le rendez-vous est fixé à 14 heures par le collectif Réagis-Sons, le défilé devrait s’élancer depuis Nahuques. Il passera ensuite par le boulevard de Villeneuve, le boulevard d’Alingsas, entrera dans le centre-ville par l’avenue Georges-Clemenceau avant de passer par le Sablar et devant les arènes, boulevard de la République. Ils poursuivront en se dirigeant vers la place Pancaut, puis repartiront par le pont des Droits de l’homme, le boulevard Ferdinand de Candau, le boulevard d’Haussez pour se diriger vers la préfecture. De là, ils repartiront vers Nahuques.
Pas de reconnaissance suffisante

La Coordination nationale des Sound systems appelle à cette manifestation festive ne voyant "aucune évolution positive dans la reconnaissance de notre culture. Pourtant celle-ci ne cesse de s’ancrer et se développer sur tout le territoire." Pour eux, le nombre toujours croissant de free parties et d’amateurs passionnés sur le territoire sont "des preuves irréfutables de notre force ainsi que notre légitimité".

Afin que les free parties puissent perdurer sans "répression crédule et injustifiable" ils réclament : l’abrogation de la loi Mariani et notamment l’arrêt des saisies de matériels, la restitution du matériel déjà saisi et l’arrêt de tous type de violence à l’encontre des acteurs du mouvement.



Source : Sud Ouest



Mont-de-Marsan: un cortège "sound system" se fait entendre dans le centre-ville




Une dizaine de chars et quelque 80 participants sillonnent la ville pour demander aux autorités d’arrêter la saisie de leur matériel de musique servant à animer leur "free party", fêtes de musique électronique hors des scènes classiques

Une manifestation nationale trouve écho, ce samedi, dans cinq villes de France dont Mont-de-Marsan pour la partie du grand sud-ouest. Il s’agit de la Manifestive, à l’appel du collectif Réagis-sons, pour réclamer " l’abrogation de la loi Mariani, l’arrêt des saisies de matériels, la restitution du matériel saisi et l’arrêt de tout type de violence à l’encontre des acteurs du mouvement. "

Une dizaine de chars assez bruyants, il faut le dire, sillonne le centre-ville depuis Nahuques jusqu’à la place Pancaut, le pont des Droits de l’Homme pour bifurquer jusqu’à la préfecture. Devant le commissariat de police montois, les participants se sont arrêtés en milieu d’après-midi pour lire le texte écrit par le collectif national.



Un joyeux bazar composé de quelque 80 personnes venues de Charente, du Pays Basque, du Béarn, des Landes et de Gironde principalement, pour faire entendre leur voix, et dire que la "liberté, pilier de notre République, doit pouvoir s’appliquer à tous, même à nos fêtes".




Source : Sud Ouest




Landes : 450 amoureux de musique techno manifestent à Mont-de-Marsan pour la défense des free-parties
870x489_20190608_150505.jpg




Près de 500 personnes venues de tout le grand Sud-Ouest ont manifesté à Mont-de-Marsan pour défendre les free parties : ces fêtes où l'on écoute de la musique électronique avec de gros systèmes de son. Les manifestants dénoncent des saisies de matériel injustifiées de la part des forces de l'ordre.

Environ 450 personnes selon la Police, amoureuses de la musique techno, venues du grand Sud-ouest ont manifesté ce samedi après-midi à Mont-de-Marsan pour défendre les free-parties, ces fêtes où l'on diffuse de la musique électronique grâce à des sound-systems.

860_20190608_150327.th.jpg860_20190608_150403.th.jpg860_20190608_150410.th.jpg


Il y avait huit chars dotés de ces systèmes d'enceintes ultra-puissantes pour accompagner la manifestation dans les rues de Mont-de-Marsan.

Les manifestants réclament une évolution de la réglementation encadrant les free parties. Ils demandent surtout la fin des répressions, des saisies de matériels comme l'a expliqué à France Bleu Gascogne, l'un des participants du sound system "arrêt cardiaque".

Les organisateurs de cette manifestation dénoncent des saisies de matériels injustifiées : des saisies de platines, d'ampli etc. Ils expliquent qu'il y a des lois qui encadrent les free-parties. Ils expliquent par exemple qu'"il ne devrait pas y avoir de saisies quand les free parties sont déclarées en préfecture".

Les manifestants réclament l'abrogation de la loi Mariani qui soumet les free parties à une déclaration préalable en préfecture et qui autorise les forces de l’ordre à saisir le matériel des organisateurs.

Les organisateurs de free parties expliquent qu'ils font beaucoup d'efforts pour monter leurs fêtes. Ils parlent de stands de prévention, de contrôle du niveau des décibels même s'ils reconnaissent que les free parties restent souvent sauvages. Les manifestants expliquent que le mouvement free party existe depuis trente ans et qu'il serait normal de le reconnaître au même titre que le mouvement punk ou rock.



Source : France Bleue



Nantes. Plus de 2 000 personnes à la Manifestive
8c685211609bb91ec175ae2e4f59f8d1-nantes-plus-de-2-000-personnes-la-manifestive_1.jpg




Article payant
À l’occasion de la journée nationale de revendication des free parties, près de 2 500 personnes ont défilé dans les rues de Nantes, ce samedi 8 juin. Objectif : mieux faire connaître la culture des fêtes libres et demander la fin des répressions.


0836f0e3532c.th.jpg


Source : Ouest France




Manifestive Caen

2febb86912b4.th.jpg
c07158b5e50c.th.jpgffca63590c40.th.jpg92238956f721.th.jpg

Quelques photos par Mou Zygomatek



Manifestive Paris



1f50714ede5d.th.jpg



b10f29c236fc.th.jpgb10f29c236fc.th.jpgb2ff2e371de3.th.jpg636698ffdbaf.th.jpg75bae3a78d58.th.jpg37eee65a775e.th.jpg



Source TVPH & Kiab

   0 


Module de réponse Facebook
Nous vous conseillons vivement d'utiliser un compte au contenu non sensible. Le forum ne saurait être tenu responsable de la sécurité de vos données lors de l'utilisation de ce module.

Pour rejoindre la communauté dans un environnement sécurisé et profiter des nombreux autres avantages, Inscrivez vous et participer via le forum.

#2 10-06-19 09:44:53

mans
Bass Traveller
Lieu : 2B
Inscription : 26-05-16
Messages : 118
Implication :   

Re : Manifestive : Revue de presse

beau cortége fourni a nantes!!

   0 

#3 10-06-19 10:43:09

Nevrakse
Moderateur
Lieu : Basse normandie
Inscription : 16-10-11
Messages : 4 052
Implication :   28 
Site Web

Re : Manifestive : Revue de presse

Ils devait y'avoir plus de villes à la base,mais certaines se sont heurtés à la préfecture ^^

Déja Caen ca a failli pas voir lieu,ca s'est jouer à quelques heures.Les flics ont été chez un mec et tout ,c'était tendu.Surtout en pleine période de commération,mais ca a eu lieu a final.

   0 

Pied de page des forums

BE 3.0 brought to you by : FluxBB

Legal & DMCA