#16 20-04-15 19:08:18

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 185
Implication :   77 

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

J'en profite pour signaler pour ceux recherchant un maximum de confidentialité, que le site est désormais atteignable en https : https://www.bassexpression.com et pour rappeler que concernant les boites noires, nos serveurs sont, depuis nos débuts, situés en dehors du territoire hexagonal.

   0 

#17 21-04-15 10:31:30

Le Pyong De Yang
Bass skwatteur
Inscription : 15-09-14
Messages : 285
Implication :   

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

Oui, c'est cool ça, BE fonctionne sous TOR, je confirme ;-)

   0 

#18 07-05-15 10:26:58

anxo
Bass Traveller
Lieu : Centre
Inscription : 22-04-13
Messages : 117
Implication :   
Site Web

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

La loi est passée, on a plus qu'à écarter les fesses.

Ou alors à se prendre en main :

Loi Renseignement : la boîte à outils pour apprendre à protéger votre vie privée, en chiffrant vos données et communications

Pour ceux que ça intéressent wink

   0 

"Tu es avec le bus ou tu es hors du bus" Merry Pranksters Motto

#19 07-05-15 19:29:33

²niou
Sound System
Inscription : 03-01-14
Messages : 121
Implication :   

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

Pour ceux que ca intéresse http://boitenoirekiller.com/ big_smile c'est ridiculement simpliste et ya des mots clés sympa ^^

   0 

²niou / Revolte6Tm

#20 08-05-15 19:20:24

IVO
Sound System
Lieu : |¤o°|OO||OO|°o¤|
Inscription : 05-11-14
Messages : 2 099
Implication :   15 
Site Web

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

Spoiler

10996231_834175203285321_2352034994329043181_n.jpg?oh=83db6c1e415310992c9020e337619f64&oe=560D3D4D&__gda__=1440035623_c69e3c72141b529170ca9c278a09f19e

   0 

.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2

#21 11-05-15 08:31:53

Le Pyong De Yang
Bass skwatteur
Inscription : 15-09-14
Messages : 285
Implication :   

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

C'est sur que chiffrer ses communications (comme en utilisant TOR) pourra aider ... ou pas en fait, car les opérateurs savent quand tu utilises ce genre de protocole (mais pas où tu navigues par contre), et du coup automatiquement ce sera interprété comme un comportement suspect. Du coup, pas vraiment envie que suite à ce comportement soi-disant suspect, les flics foutent des micros chez moi et une balise gps sous ma bagnole (car oui, en cas de suspicion, ils pourront le faire). Je pense que pour ne pas se faire trop emmerder, il va falloir naviguer comme un citoyen lambada (à savoir Firefox, etc ...), mais il va juste falloir arrêter de raconter sa vie.
Voilà cher gouvernement, voilà où vous nous avez menés ... un peuple qui va s'autocensurer ! Enfin, pas vraiment finalement, au vu du nombre de gens qui ont l'air soit de s'en foutre soit de n'y rien comprendre. Et il y a ceux qui, quand tu leur explique n'y croient pas tellement c'est gros (oui il y en a).

   0 

#22 11-05-15 21:17:10

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 185
Implication :   77 

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

Lance TOR dans un VPN si tu ne veut pas que ton FAI sache que tu l'utilise...

Après le script proposé par ²niou ou le lien d'anxo c'est pour moi bien bidon. Pour la bonne et simple raison que personne ne connaît le fonctionnement de l’algorithme des boites noires, et qu'ils seront secret lorsque les décrets d'application seront promulgués...

Pour ceux qui trouverait l'alarmisme ambiant trop prononcé :



   0 

#23 11-05-15 22:48:21

toff karamail
Bass Explorer
Inscription : 13-03-15
Messages : 52
Implication :   

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

Comme j'aime à dire depuis le début de cette niaiserie. Merde, on ne pourra bientôt plus écrire sur la toile des phrases du style : je te kif ma petite fille, vie ta vie et inch Allah. Sans être taxé de drogué, de pédophile et d'intégriste.

Ton commentaire Le Pyong De Yang me fait dire que si ça peut limiter les gens qui déballent leur vie style "on s'en fout" et qui dégaine des infos de free à tout va, ça aura au moins le mérite de limiter les conneries ...
Enfin ... pour le déballage de vie "on s'en fout" tu me diras ça ne limitera pas grand chose au final. On pourra toujours mettre sur la toile qu'on a été acheté son pain en vélo (ouh!!! le sale écolo ...)
Bref, grosse connerie encore zinzin

   0 

Vive le son, vive les gens

#24 12-05-15 00:06:59

²niou
Sound System
Inscription : 03-01-14
Messages : 121
Implication :   

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

il y a toujours moyen de dissimuler. après on parle souvent VPN. bien que j'en utilise, le FAI ne peux pas voir que utilise TOR ainsi que se que tu visite comme site. mais le fournisseurs VPN lui peux voir tout se qui sort.. a mon sens ca ne fais que déplacer le problème d'un fournisseurs d'info a un autre pour une majorité.

(je ne remets pas en cause l'utilisation du vpn au contraire je pense que tout le monde devrait en utiliser 1 surtout avec la mode des smartphone connecter au wifi public..)  Et des projets des fournisseurs d'accès alternatif vont dabs se sens

une bonne partie de la population ne comprends même pas se que ca représente ces boîtes  noires.
Pour beaucoup l'informatique reste quelque chose de magic, alors qu'il n'en ait rien. ils se font déjà piller leur informations a chaque fois qu'ils se connecte quelque part entre la pub/google/amazone/lespirates/laNSA. Qu'ils doivent se dire "un peu de plus un peu de moins..."

une hygiène numérique ca demande de la compréhension.

mais la cryptho n'est pas facile a appréhender et ils est pas dans l'intérêt des fournisseurs de services fb, google.. de tout chiffrer.

pour le site c'est clairement ridicule et ya rien de sérieux, mais si ça peux faire ouvrir les yeux a certains avec un exemple au plus bas de l'échelle (toi internaute => loi contre terroristes => tu visites un site (grace aux mot clé) =>tes suspects

ha et j'ai même pas parler de ceux qui votes les lois qui ni comprenne pas vraiment plus..(pare feux OpenOffice) on a l'exemple des juges aussi.. avec plusieurs affaires..

Et pour ceux qui liront jusque la doivent savoir mais vaut photos de teuf que tu prend avec to. smartphone et que tu t'empresse de partager sur Facebook ou autre, dans beaucoup de cas tu as les coordonnées gps de la photos la date l'heure de la prise avec qu'elle appareil etc etc, un peu de reconnaissance de visage eg même de dos maintenant, quelque plaque d'immatriculation et c'est bon il y a toute les infos, limite on s'en fou qu'il soit avec un pétard a la bouche le mec sur la photo...

puis tout n'est pas fini il y a encore le senat et quelque recours possible..

j'aime beaucoup le tweet de kim.. la ou on dérive sur qu'est ce que le terrorisme.

Dernière modification par ²niou (12-05-15 00:08:40)

   0 

²niou / Revolte6Tm

#25 12-05-15 08:03:08

IVO
Sound System
Lieu : |¤o°|OO||OO|°o¤|
Inscription : 05-11-14
Messages : 2 099
Implication :   15 
Site Web

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

aparté, en lien avec le sujet et vos reflexions.

La normalité est-elle la nouvelle liberté ?
>>>
http://internetactu.blog.lemonde.fr/201 … e-liberte/

   0 

.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2

#26 12-05-15 20:44:29

NYX
Bass Traveller
Inscription : 25-04-13
Messages : 152

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

Mais de toutes façons, le gouvernement le saura si on utilise un vpn non ? Et on sera suspecté également !

   0 

#27 10-06-15 08:24:18

IVO
Sound System
Lieu : |¤o°|OO||OO|°o¤|
Inscription : 05-11-14
Messages : 2 099
Implication :   15 
Site Web

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

Après un débat focalisé sur le terrorisme, le Sénat vote largement la loi sur le renseignement


La loi sur le renseignement a été adoptée mardi 9 juin après-midi en seconde lecture par le Sénat, par 251 voix contre 68.
les différents orateurs ont prononcé plus de 300 fois les termes terrorisme et terroriste. Problème : ce texte porte, comme son nom l’indique, sur le renseignement en général. Et il est très loin de ne concerner que le seul terrorisme.
Il suffit de jeter un œil sur les objectifs des services de renseignement, que la loi définit pour la première fois dans son article premier. Ceux-ci sont extrêmement variés. Outre les classiques préventions « du terrorisme » et « de toute forme d’ingérence étrangère », les services pourront surveiller afin de garantir « l’exécution des engagements européens et internationaux de la France », « la prévention de la criminalité et de la délinquance organisées » ou encore « les intérêts économiques et scientifiques de la France ».
La suppression, par les sénateurs, de l’adjectif « essentiel » dans ce dernier objectif pourrait permettre la mise en œuvre de surveillance pour des motifs aussi larges que la lutte contre la contrefaçon

Le terrorisme a servi de repoussoir aux critiques et a engourdi le débat parlementaire, dans les hémicycles et en dehors, l’opposition étant souvent renvoyée dans les cordes par l’argument massue des attentats de janvier. « Ceux qui portent atteinte aujourd’hui aux droits de l’homme, ce ne sont pas les services (…) mais ce sont les terroristes ! Ce sont eux qui constituent un véritable danger pour les valeurs fondamentales de la République ! Ce sont eux qui aujourd’hui s’attaquent à des journalistes, à des Français parce qu’ils sont de confession juive, à des policiers parce qu’ils portent l’uniforme, et qui pourraient demain s’attaquer à d’autres personnes qui sont détentrices de l’autorité publique ! » a ainsi lancé Bernard Cazeneuve, au Sénat, le 3 juin, à un député voulant un encadrement plus strict des services secrets.
Le débat n’aura été qu’allusif sur la question de la surveillance internationale, c’est-à-dire celle qu’exerce la DGSE à l’extérieur de nos frontières, et dont certains craignent qu’elle puisse être utilisée pour contourner la protection et le contrôle de la CNCTR. La question des capacités offensives des services sur Internet, que la loi reconnaît mais dont le grand public ne sait rien, n’a guère suscité de vagues.


>>>
http://www.lemonde.fr/pixels/article/20 … 08996.html

found by c

   0 

.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2

#28 10-06-15 10:10:51

IVO
Sound System
Lieu : |¤o°|OO||OO|°o¤|
Inscription : 05-11-14
Messages : 2 099
Implication :   15 
Site Web

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

Un Français sur 1 800 surveillé : ce que dit le rapport d’Orange sur la transparence


Dans une démarche d’open data assez rare pour être saluée, Orange livre ainsi publiquement le nombre de mises sur écoute lancées par la justice et l'administration durant l'année 2014, ainsi que le nombre de consultations de métadonnées.


>>>
http://www.marianne.net/francais-1-800- … 34460.html

   0 

.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2

#29 15-06-15 18:39:24

IVO
Sound System
Lieu : |¤o°|OO||OO|°o¤|
Inscription : 05-11-14
Messages : 2 099
Implication :   15 
Site Web

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

#OCCUPY_DGSI !


Un appel vient d’être publié sur le site Mediapart. Il s’intitule #occupyDGSI et propose un grand rassemblement devant les locaux de la DGSI le 21 juin prochain afin de protester contre la nouvelle loi sur le Renseignement et les différentes offensives sécuritaires du gouvernement. Pour l’instant, il a été signé par la Confédération Paysanne, le Syndicat de la Magistrature, le Parti de Gauche, le Syndicat National des Journalistes, le Syndicat des avocats de France et bien d’autres.

Il va sans dire que le comité de soutien de Tarnac se joint de tout coeur à cet appel  que nous reproduisons ci-dessous.

Pour plus d’informations:
- www.occupydgsi.com
- www.facebook.com/occupyDGSI
- www.twitter.com/occupyDGSI



=====================

#OCCUPY_DGSI !


Pourtant, les rapports de force commencent à changer. Nous assistons à l'émergence d'une génération post-terreur, qui rejette une vision du monde définie par une tragédie particulière.
Edward Snowden


Après l'Assemblée nationale, la loi sur le renseignement a donc été validée par le Sénat à une forte majorité. Les lois scélérates sont toujours votées à de « larges majorités ». C'est quelques années plus tard que l'on s'avise de l'erreur commise. Quand il est trop tard. Quand le mal est fait, et entré dans les mœurs.

La loi sur le renseignement, c'est malgré tous les dénis gouvernementaux le coup du Patriot Act, avec quatorze ans de retard. Fort heureusement, nous avons pu voir ce que cela donnait, depuis le temps. Nous sommes déjà plus d'une décennie après la « loi sur le renseignement ».

Donner aux services de renseignement le pouvoir d'intercepter tout ce que bon leur semble, cela donne la NSA et donc Snowden, la NSA et le scandale de la NSA. C'est un fait désormais établi : les milliards d'interceptions du programme PRISM ont permis en tout et pour tout de déjouer « peut-être un » attentat, et en réalité aucun. C'est donc que le but de la surveillance de masse n'est pas de déjouer des « attentats terroristes », mais la surveillance de masse elle-même ; le « terrorisme » sert de prétexte à une tout autre politique.

L'étrange raisonnement qui consiste à dire « puisque la police a telle ou telle pratique illégale, autant la légaliser » plutôt que d'en déduire, ce qui serait tout de même plus logique, qu'elle doit cesser d'avoir ces pratiques, relève d'une sidérante démission devant la souveraineté policière. Si la sous-direction antiterroriste se mettait à régulièrement torturer des suspects « afin de déjouer des attentats », dirait-on : « il n'y a qu'à légaliser la torture » ? Dire oui, c'est la guerre d'Algérie. Ou les extraordinary renditions de la CIA après le 11 septembre, dont le Sénat américain a jugé à l'automne dernier que les États-Unis y avaient « perdu leurs valeurs ». C'est, à l'autre bout, la même logique devenue folle qui fait conclure à des parlementaires que pour éviter que des manifestants ne soient blessés par la police, il n'y a qu'à leur interdire de manifester.

Avant de donner un pouvoir sans contrepartie aux services de renseignement, avant de mettre la police antiterroriste à l'abri de tout contrôle et de tout recours, il n'est pas mauvais d'écouter ce que ces gens-là disent de leur « métier ». Ainsi cet Alain Chouet, qui dirigea le Service de renseignement de sécurité de la DGSE : « C'est ne rien comprendre que d'accuser les services secrets de faire « dans l'illégalité ». Bien sûr qu'ils font « dans l'illégalité ». Ils ne font même que cela. C'est leur vocation et leur raison d'être. Le renseignement se recueille en violant ou en faisant violer la loi des autres. (…) Considérant cette fin, il va de soi que les moyens mis en œuvre seront en rapport : manipulation, séduction, corruption, violence, menace, chantage, au terme d'un processus qui aura mis à nu toutes les facettes de l'objectif visé, pénétré son intimité, exploité toutes ses vulnérabilités ». Sommes-nous sûrs de vouloir faire un chèque en blanc à ce genre d'individu, comme le fait la loi sur le renseignement ?

Depuis que la DCRI existe, on n'a connu d'elle que des scandales, des ratages et des mensonges sur ses ratages. Elle a même dû se rebaptiser DGSI pour faire oublier la si mauvaise réputation qu'elle s'était faite en si peu d'années d'existence. La loi sur le renseignement est essentiellement faite pour que de futurs scandales à son sujet ne sortent pas, et pour verrouiller une situation sociale métastable, un contexte politique tendant vers l'ingouvernable.

Le train de lois et de propositions de lois toujours plus féroces que le gouvernement multiplie depuis les attentats de janvier s'apparente à une offensive omnilatérale profitant de l'état de choc de la population. Une conseillère du ministre du Commerce britannique, n'écrivit-elle pas à ses collègues, dans l'heure qui suivit l'attentat du 11 septembre : « C'est un très bon jour pour faire ressortir et passer en douce toutes les mesures que nous devons prendre » ? Loi Macron, Rebsamen, sur le renseignement, réforme du droit d'asile, loi anti-squat, etc., font système. Elles sont autant de fronts ouverts simultanément dans une sorte de blitzkrieg social. Dans ce dispositif, la loi sur le renseignement fonctionne comme un verrou, un verrou contre les révoltes logiques ; et puisque c'est la DGSI qui sera en charge de « gérer » les mouvements naissants, les dissidences potentielles et les futures interdictions de manifester, c'est devant ses locaux que nous proposons de manifester le jour de la fête de la musique.
Allons voir où sont ceux qui nous surveillent !
Prenons la rue à ceux qui nous préfèrent chacun chez soi !
Faisons connaissance au nez et à la barbe de ceux qui nous connaissent si bien !

Nous appelons donc tous ceux qui luttent contre les nouvelles lois, tous ceux pour qui elles ne passent pas, tous ceux qui refusent de simplement subir l'offensive gouvernementale actuelle, à se réunir pour un banquet et une vaste assemblée populaire au pied du siège de la DGSI (84, rue de Villiers, Levallois-Perret), de midi à 18h, le dimanche 21 juin. N'hésitez pas à ramener de quoi partager un repas, et vos instruments de musique.

Premiers signataires : Ligue des droits de l'homme, Syndicat de la magistrature, Syndicat des avocats de France, Sud-Solidaires, Confédération paysanne, Alternative libertaire, Fédération anarchiste...

Dernière modification par IVO (15-06-15 18:41:43)

   0 

.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2

#30 17-06-15 10:39:57

IVO
Sound System
Lieu : |¤o°|OO||OO|°o¤|
Inscription : 05-11-14
Messages : 2 099
Implication :   15 
Site Web

Re : Loi Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser

Une manifestation prévue dimanche contre la loi Renseignement


Le but de la surveillance de masse n’est pas de déjouer des ‘attentats terroristes’, mais la surveillance de masse elle-même ; le ‘terrorisme’ sert de prétexte à une tout autre politique.”
“L’offensive politique-policière menée depuis les attentats de janvier se déroule sur plusieurs fronts, qui vont du vote de la loi sur le renseignement à l’expulsion des migrants en passant par la destruction finale du droit du travail. Elle a aussi des effets – pas si collatéraux que ça – sur nos positions éditoriales et nos auteurs. Quand le RAID déboule au petit matin chez un militant marseillais du BDS, défonce la porte, le jette à terre et le menotte, la Fabrique – la première à avoir édité un livre sur le boycott – ne peut pas faire comme si elle n’avait rien entendu. Quand un de nos auteurs se fait passer à tabac dans un commissariat toulousain après avoir écrit un livre sur la police, la Fabrique ne peut pas penser à un malencontreux hasard. Il importe de mettre un coup d’arrêt à cette mauvaise série.”

A lire aussi...
La gendarmerie aimerait brouiller les réseaux sociaux des zadistes
Rapport sur le maintien de l’ordre : menaces sur la liberté de manifester
“Il n’y a pas de ‘bavures’, mais un système de domination policière”


>>>
http://www.lesinrocks.com/2015/06/16/ac … -11754326/

4-mai-paris-charles-platiau-tt-width-604-height-403-bgcolor-000000.jpg

#OCCUPY_DGSI !
84, rue de Villiers, Levallois-Perret de midi à 18h, le dimanche 21 juin.

   0 

.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2

Pied de page des forums

BE 3.0 brought to you by : FluxBB