#16 29-07-19 21:16:05

vdbdd
Membre +
Inscription : 24-07-12
Messages : 1 102
Implication :   20 

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

   0 

#17 30-07-19 16:44:16

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 043
Implication :   77 

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

« C’est bien le corps de Steve Maia Caniço qui a été retrouvé » : un dénouement aussi tragique que redouté
be85729_5341593-01-06.jpg



Une information judiciaire « contre X » pour « homicide involontaire » a été ouverte après que les analyses dentaires ont confirmé l’identité du corps retrouvé dans la Loire, plus d’un mois après la disparition du jeune homme de 24 ans.

Le dénouement tragique était aussi redouté qu’inéluctable : lundi, peu après 17 h 30, le corps d’un homme a été repéré dans un bras de Loire appelé « bras de la Madeleine », à hauteur de la grue Titan jaune, l’un des emblèmes de la ville de Nantes. Inévitablement, le nom de Steve Maia Caniço était sur toutes les lèvres. Mardi 30 juillet, les analyses dentaires ont livré le verdict : « C’est bien le corps de Steve qui a été retrouvé », affirme Cécile de Oliveira, avocate de la famille qui s’est constituée partie civile, précisant avoir eu « la confirmation de la nouvelle par des magistrats » suivant le dossier.

Tout en se refusant expressément à certifier l’identité du défunt, Pierre Sennès, procureur de la République de Nantes, a annoncé, le même jour, dans une formulation pour le moins alambiquée, que « l’information judiciaire en recherche des causes de la disparition » de Steve Maia Caniço venait d’être « clôturée par le magistrat instructeur ». Cette information judiciaire, indique-t-il dans un communiqué, « a donné lieu à des investigations précises, complètes et approfondies quant aux circonstances » de cette disparition. Et l’analyse de ce dossier l’a conduit « à ouvrir immédiatement une information judiciaire contre X du chef d’homicide involontaire ».

Ce cadre procédural, note-t-il, doit permettre aux deux juges qui vont être saisis « de poursuivre les investigations en les autorisant notamment à rechercher d’éventuelles responsabilités pénales ». « L’autopsie du corps, ainsi que l’ensemble des investigations aux fins d’identification, seront réalisées » dans le cadre de la nouvelle information judiciaire ouverte du chef d’homicide involontaire, rapporte enfin M. Sennès.

L’autopsie du corps de Steve Maia Caniço était prévue mardi à 10 h 30. Le jeune homme de 24 ans, animateur périscolaire, a disparu au cours de la nuit de la Fête de la musique, à Nantes, alors qu’il participait à une soirée techno quai Wilson, site dépourvu de parapet.

    « Il y avait des gens qui couraient dans tous les sens pour échapper aux lacrymos », Aliyah, une amie de Steve

Le matin, vers 4 heures, heure convenue pour le démontage des sound system, les forces de l’ordre ont apparu. Le climat s’est embrasé. Selon la préfecture de Loire-Atlantique, « les policiers ont essuyé des jets de bouteilles de verre et de pierres ». En retour, une pluie de grenades lacrymogènes a envahi la nuit nantaise et des grenades de désencerclement ont été tirées. L’usage de lanceur de balle de défense a été établi. « Il y avait des gens qui couraient dans tous les sens pour échapper aux lacrymos, affirme Aliyah, amie de Steve. J’ai vu des gens tomber à l’eau qui criaient pour que les bateaux des secours viennent les chercher. »

Selon le décompte de la préfecture, au cours de cette nuit, sept personnes ayant chuté dans la Loire ont été secourues par les pompiers, quatre par la Sécurité nautique Atlantique – association de sauvetage mandatée par la ville de Nantes pour patrouiller sur le bras de Loire près duquel se tenait la soirée – et trois autres personnes sont parvenues à regagner des échelles pour s’extraire de l’eau. Un disparu a rapidement été signalé : Steve Maia Caniço, qui ne savait pas nager.
Article réservé à nos abonnés Lire aussi A Nantes, un « élan citoyen » pour accentuer les recherches et retrouver Steve

Au vu des premières constatations effectuées par le médecin légiste, le corps retrouvé hier a séjourné « un long moment dans l’eau », selon une source proche du dossier. Des colliers correspondant à ceux que Steve portait ont été reconnus par la famille. « C’est très dur pour la famille, mais retrouver le corps est essentiel afin de pouvoir organiser des obsèques et entamer un travail de deuil, reprend Mme de Oliveira. C’est aussi fondamental pour l’enquête et la qualification juridique retenue. »

Selon elle, en l’état du dossier, le procureur de la République de Nantes ne pouvait établir la qualification d’homicide involontaire « qu’a minima » car « il apparaît que la chute de Steve dans le fleuve est manifestement concomitante à l’intervention policière ». L’avocate mise sur « les performances de grands laboratoires pour déceler, au terme d’analyses anatomopathologiques, d’éventuelles traces de gaz lacrymogène dans l’humeur vitrée [substance gélatineuse remplissant la cavité oculaire sur la face postérieure de l’œil] ».

« Justice pour Steve »

La présence de Steve Maia Caniço semble difficilement contestable quai Wilson au moment de l’opération policière, affirme une source proche du dossier. De fait, l’hypothèse d’une noyade a hanté les esprits dès l’arrivée des secours, au petit matin du 22 juin. « D’emblée, on a reçu le signalement d’une personne ayant coulé, a révélé au Monde un homme qui se trouvait au cœur du dispositif d’intervention, sur la Loire. Des gens tentaient d’éclairer l’eau avec leurs téléphones, mais on n’y voyait rien. La confusion était à son comble. »

Un pompier, sous couvert d’anonymat, a confirmé : « Pour nous, il y a toujours eu suspicion d’une personne manquant à l’appel ! » Jérémy Bécue, opérateur dans le secteur de l’industrie chimique, qui fait partie des personnes secourues dans la Loire, a certifié avoir entendu, une fois tiré d’affaire, un autre rescapé alerter les sauveteurs : « Il disait qu’un homme l’avait poussé vers le bord pour qu’il récupère une corde mais que cet homme avait coulé. Pour lui, c’était sûr, il y avait un noyé. »

Les recherches diligentées dans une eau trouble et profonde sont restées vaines. Le corps de Steve Maia Caniço a dérivé un peu plus de 600 mètres, depuis le bras de Pirmil, quai Wilson, jusqu’au bras de la Madeleine, quai Fernand-Crouan. Rien d’étonnant « au vu de la complexité des effets des marées et des courants de la Loire », note Me Cécile de Oliveira. La découverte du corps intervient alors que les conclusions de l’enquête administrative confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), visant à cerner les circonstances et le déroulement de l’opération policière, doivent être rendues cette semaine. Le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a promis de les révéler au grand jour, assurant : « Il est normal que nous soyons sur le sujet à la fois exemplaires et transparents. »

Déjà, sur les réseaux sociaux, le slogan « Où est Steve » s’est effacé pour un autre : « Justice pour Steve ». Ses proches préviennent : « On ne lâchera rien. C’est toute la chaîne de responsabilités qui doit être questionnée. »
Article réservé à nos abonnés Lire aussi « J’ai vu des gens tomber à l’eau » : l’opération de police qui a dégénéré, un soir de Fête de la musique à Nantes

L’intervention des forces de l’ordre a suscité la controverse jusque dans les rangs de la police. Le syndicat Unité SGP Police, par la voix de Philippe Boussion, secrétaire régional Pays de la Loire, a d’emblée pointé « la responsabilité » du commissaire en charge du commandement de l’opération, l’accusant d’avoir « commis une faute grave de discernement » en donnant à ses troupes « un ordre aberrant » : « On n’intervient pas à 4 h 30 du matin avec vingt policiers au milieu d’un millier de personnes potentiellement alcoolisées pour une opération à la finalité très relative », a réaffirmé au Monde M. Boussion, vendredi 19 juillet. « Les policiers engagés sur la zone ont été victimes de violences, accueillis par une pluie de projectiles, rétorque un haut fonctionnaire. Dès lors, le commandant de la force publique présent sur les lieux a un droit de riposte immédiat. »
« Réponses précises et publiques »

« Si c’était un CRS qui était tombé à l’eau, tous les moyens auraient été mis en œuvre pour le retrouver en un temps record et les participants à la fête auraient été aussitôt mis en accusation », fait valoir Alexane, 24 ans, livreuse de profession et amie de Steve. Dans un courrier adressé au ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, le 18 juillet, Johanna Rolland, maire PS de Nantes, a exigé que « des réponses précises et publiques » soient apportées « sans délai » aux questions entourant l’opération policière du quai Wilson, « au cours de laquelle, juge-t-elle, il a été fait un usage de la force qui apparaît disproportionné ».

L’IGPN, la police des polices, est également saisie d’une enquête judiciaire à la suite du dépôt d’une plainte contre X, émanant de 89 participants à la soirée techno, pour mise en danger de la vie d’autrui et violences volontaires par personnes dépositaires de l’autorité publique. « Si des difficultés se posent, que l’on sent des freins en matière d’investigations, alors il faudra délocaliser l’affaire », avance une source proche du dossier. Le Défenseur des droits Jacques Toubon s’est également saisi d’office, le 4 juillet, d’une enquête portant sur cette soirée.

« Quand j’étais enfant, on m’a élevée avec l’image de la France comme pays des droits de l’Homme et de la liberté, dit Alexane. Mais plus je grandis, et plus je trouve cette image faussée. Les autorités, les élus, tout va bien pour eux. Nous, citoyens lambda, on fait un pas de travers et on s’en prend plein la gueule. » « Une personne qui tombe malencontreusement dans la Loire, ça peut arriver, relevait peu de temps après la fête Mathis, technicien de surface de 21 ans, autre camarade de Steve. Mais quatorze, là, il y a un grave problème. Ces gens ne se sont pas jetés dans l’eau par plaisir. Ils fuyaient quelque chose. Et à l’origine, on était juste là pour s’amuser. »



Source : Le Monde

   0 

Absent du 12.09 au .... Merci de ne pas me MP.

#18 30-07-19 17:46:13

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 043
Implication :   77 

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes


Communiqué de la Coordination Nationale des Sound systems :

Nous apprenons aujourd'hui la découverte du corps de Steve Maia Caniço dans les eaux impétueuses de la Loire.

Steve est mort à cause de l'intervention policière le soir de la fête de la musique sur le Quai Wilson à Nantes, victime de la répression.

L'Etat avait conscience des risques énormes engendrés par une telle intervention, il n'a pourtant pas hésité. Le message est clair, la répression est en marche !

La Free Party s'unit derrière tout les proches de ce passionné qui a perdu la vie en usant d'un de ses droits les plus fondamentaux, danser.

L'étendard pirate subsistera pour que perdure la Fête Libre que Steve affectionnait tant.

Nous ne voulons pas faire de Steve un symbole, nous sommes pleinement conscients que cela aurait pu arriver à n'importe qui d'entre nous. Nous n'oublions pas non plus toutes celles et ceux qui chaque année meurent entre les mains de la police sans que jamais justice ne soit faite.

L'orage gronde au-dessus des responsables de cette tragédie et nous n'avons pas dit notre dernier mot. Notre résistance sera festive mais déterminée !

Après avoir tenté tant d'années d'enrayer le phénomène Tekno en saisissant nos instruments de musique, l'Etat français se permet désormais de tuer, comme il le fait avec toutes celles et ceux qui ne rentrent pas dans le rang. Nous resterons donc unis face à la répression, quels que soient la musique, la couleur ou les lieux.

RIEN N'ARRÊTE UN PEUPLE QUI DANSE


36a4db9e04f2.jpg

   0 

Absent du 12.09 au .... Merci de ne pas me MP.

#19 30-07-19 19:27:16

vdbdd
Membre +
Inscription : 24-07-12
Messages : 1 102
Implication :   20 

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

   0 

#20 30-07-19 19:35:04

vdbdd
Membre +
Inscription : 24-07-12
Messages : 1 102
Implication :   20 

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

   0 

#21 31-07-19 04:46:25

fanchkcp
Bass skwatteur
Inscription : 19-05-15
Messages : 203
Implication :   

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

Appel à manif ce samedi à Nantes..

   0 

#22 31-07-19 09:01:00

vdbdd
Membre +
Inscription : 24-07-12
Messages : 1 102
Implication :   20 

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

   0 

#23 31-07-19 15:53:36

vdbdd
Membre +
Inscription : 24-07-12
Messages : 1 102
Implication :   20 

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

   0 

#24 01-08-19 23:41:40

vdbdd
Membre +
Inscription : 24-07-12
Messages : 1 102
Implication :   20 

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

   0 

#25 02-08-19 18:20:18

vdbdd
Membre +
Inscription : 24-07-12
Messages : 1 102
Implication :   20 

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

   0 

#26 02-08-19 18:32:04

vdbdd
Membre +
Inscription : 24-07-12
Messages : 1 102
Implication :   20 

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

   0 

#27 02-08-19 21:08:03

Acid Brainstorming
Bass Addict
Lieu : Saint-Té
Inscription : 25-09-13
Messages : 323
Implication :   

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

Bonjour, à côté de ça c'est insupportable ces gardiens la paix qui font n'importe quoi. J'essaye de donner une éducation normale à mes enfants, je leur avais appris, les bases les gentils et les méchants, les criminels sont les méchants et les policiers les gentils.:| Comme c'est des enfants normaux, je les laisse suivre le journal télévisé et s'intéresser à ce qui passe, "les actualités".
  Durant quelques mois, il y a eu les gilets jaunes, ils ont vu les images à la télé, ils ne sont pas débiles, ils ont bien vu aux infos les violences policières. En plus avec les reportages parlant de la police des polices, ils m'ont posé des questions, c'est quoi papa la police qui enquête sur les policiers? Bon, bien j'avais dit il y a aussi des policiers méchants, tu sais on les a vus a la télé viser les gens avec leurs armes.(le fameux LBD) Mais j'avais dit, vous savez il n'y a pas beaucoup de policiers méchants, c'est rare...:lol:

Puis cette bourde qu'ils ont fait à Nantes,  du coup mes gosses ils ont vu à la télé, les "robocops" qui tabassaient un gars, celui qui prenait pleins de coups gratuitement, genre le mec il bougeait pas, il était à terre, et pourtant, un coup de pied par ci et un par là... Dans la foulée le reportage disait que des gens étaient tombés dans la Loire, etc, c'était le premier jour. Mon fils 9 ans, me dit papa pourquoi les policiers ils ont fait ça? Là je ne savais vraiment pas quoi lui dire, j'étais bouche bé, au bout de quelques secondes, la seule réponse que j'ai trouvé à cette question. "En fait, il y a des policiers qui sont des criminels". Et j'ai bien remarqué, tous les jours ils suivaient, ils regardaient si le gars avait été trouvé dans la Loire.

Toutes ces choses qui se sont passées depuis quelques mois, ça va rester gravé dans la mémoire de nos enfants, comme moi quand j'étais enfant les manifs contre la loi devaquet je m'en rappelle encore, car ça m'avait choqué, j'avais que 12 ans, le nom de l'étudiant tabassé à mort par 3 CRS en 1986, je ne l'ai pas oublié.

Il s'est passé trop choses et événements choquants ces derniers temps, les enfants d'aujourd'hui un jour seront adultes et auront des souvenirs très négatifs du pouvoir en place...

J'en ai ras le cul, de ces gens, les bonnes bases que j'essaye d'apprendre à mes gosses, ils détruisent tout avec leurs actes insensés.

   0 

#28 02-08-19 21:50:57

vdbdd
Membre +
Inscription : 24-07-12
Messages : 1 102
Implication :   20 

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

pareil je ne suis pas anti flics, il en faut, mais la ca dépasse meme les flics pourris et les bons flics, on nous montre ouvertement qu'en fait on n'aura toujours que le droit de fermer sa gueule face à l'institution et au pouvoir en place, quand tu vois qu'on leur donne meme des médailles, on dirait des petits chiens qui ont droit à un sucre pour en avoir bavé pour leur maitre, pas étonnant que certains prennent leur arme et se la retournent contre eux, les gens (policiers ou pas) ne sont pas des animaux ca marche pas non plus tout le temps comme on voudrait le leur imposer, surtout quand on essaie de faire croire aux gens par des méthodes grossières que ce ne sont pas les crs qui ont chargé mais ont seulement ripostés ce soir la, pourquoi ils seraient venus à 20 avec un chien et autant de force de frappe si ils ont pas eu l'ordre de charger (de pauvres jeunes non armés, à 4h du matin dans une zone ou personne n'était dérangé par le bruit, le seul soir ou justement on autorise les gens à passer de la musique). quoi qu'il en soit les vidéos resteront pour preuve et ca ils ne pourront pas l'effacer, c'est entrain de partir en sucette cette histoire, et on sait clairement à qui la faute ^^ qu'ils viennent pas essayer de nous embrouiller, parfois meme les flics doivent aller en prison et payer les frais de leurs actes, c'est comme ca, ils paieront le meurtre qui à été commis, c'est inéluctable cette fois, il y a trop de preuves à l'appuis. et apres tous les blessés lors des gilets jaunes ou pendant les teufs de ces dix dernieres années, il fallait bien que ca en vienne à un mort.
quand on voit en plus que ca fait rire beaucoup de ces soit disant gardiens de la paix sur facebook qui parlent du petit Gregory comme d'aquaman et veulent changer la photo pour celle de steeve, ou encore des trucs comme "je l'aurais pensé un peu plus loin", enfin tout ce qu'on peut voir dans les nouvelles, ca ne rassure pas du tout sur notre avenir, d'ailleurs ces gros abrutis verront peut etre leurs enfants tués par un gros con comme eux dans le futur, ca ne leur pose meme pas de probleme à ces abrutis, autant leur enfants aiment la techno et n'osent meme pas leur en parler tellement c'est des merdes leurs parents, mais ca ils se le disent pas, ils attendent d'avoir les honneurs de leur pays, certainement, du coup ils sont la a lever la patte quand on le leur demande, une honte pour leur pays en vérité, c'est eux les pires terroristes et les marionnettes qui doivent blanchir tout ca auront trop de boulot pour y arriver, d'ailleurs les deux procureurs l'ont bien compris on dirait, ils auront pas mis longtemps à le faire. personnellement je suis bien content de ne pas avoir fait d'enfants dansd ce monde, ou ne peut meme plus faire la fete, on y est juste la pour travailler et subir la pression de l'etat qui assassine librement… pays de merde, gouvernement de merde, honte à vous tous wink
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/fra … spartanntp

Dernière modification par vdbdd (03-08-19 10:36:03)

   0 

#29 11-09-19 16:13:26

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 13 043
Implication :   77 

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

edc686d66d7d.jpg

via Freeform

   0 

Absent du 12.09 au .... Merci de ne pas me MP.

#30 11-09-19 19:05:50

fanchkcp
Bass skwatteur
Inscription : 19-05-15
Messages : 203
Implication :   

Re : Fête de la musique à Nantes : Charges, chutes et lacrymogènes

MDR l'IGPN lol

Les mecs, la bonne éducation à donner à ses momes, c'est de leur apprendre que :
- tous les flics sont des ordures
- tous les magistrats sont des ordures
- tous les matons sont des ordures
- tous les politiques sont des ordures
- tous les journalistes sont des ordures
- tous les patrons sont des ordures

De là ils partent sur des bases saines je trouve smile

   0 

Pied de page des forums

BE 3.0 brought to you by : FluxBB