Ou s'inscrire grâce à votre compte. Se connecter avec Loginza

#1 26-04-17 17:23:12

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 12 317
Implication :   76 

Teknival du 1er Mai 2017 : interview avec les organisateurs

Teknival du 1er Mai 2017 : interview avec les organisateurs
u9l9.jpg



Après une forte mobilisation le 18 mars partout en France pour les manifestives, le printemps Tekno se poursuit avec le traditionnel Teknival du 1er mai 2017 qui se déroulera du 27 avril au 2 mai quelque part en France. Pour l'occasion nous avons eu la chance de nous entretenir avec les organisateurs.


Plus d'un an après le début de la grande mobilisation protestataire du mouvement Tekno, celui-ci s'apprête une nouvelle fois à organiser un Teknival illégal revendicatif lors du week-end du 1er Mai. Cette mobilisation avait débuté avec le Teknival de Gétigné en 2013 suivit de plusieurs éditions du Bourges off en 2014 et 2015 et du retour en illégal du Teknival des Transmusicales de décembre 2015. Le tout suivit d'un Teknival illégal le 1er mai 2016 puis d'un autre le 15 août 2016 sur le plateau du Larzac. Alors qu'aucune des revendications n'a trouvé d'écho auprès des politiques, des manifestations d'envergure était organisées le 18 mars dernier dans les plus grandes villes de France (Marseille, Lyon, Paris, Nantes etc...) mais aussi à l'étranger (Canada, Allemagne) autour de revendications communes. C'est alors 35.000 personnes qui manifestaient dans une ambiance festive avec de nombreuses revendications, suivi de nombreuses multisons partout en France s'étant déroulée sans aucun débordement si ce n'est une petite saisie de matériel à l'after-manifestive de Paris...



Malgré cette forte mobilisation, aucune réponse des pouvoirs publics n'a été officiellement rapportée à ce jour, même si le nombre de saisie est en baisse depuis cette date, et ce malgré de nombreuses soirées dépassant les seuils légaux... C'est donc logiquement que le Teknival du 1er mai qui jusqu'en 2015 était organisé en totale légalité avec le concours des services de l’État, se déroulera pour la seconde année consécutive en illégal. Après la réussite indéniable de l'édition 2016 à Salbris et un retour salvateur aux origines revendicatives et subversives du mouvement, il semble normal qu'en l'absence de dialogue constructif depuis cette date, ce 24ème Teknival du 1er Mai soit organisé sans demande d'autorisation. Particularité cette année, le Teknival aura lieu entre les deux tours de l’élection présidentielle, une manière d’amener un peu de lumière sur les revendications auprès des politiques qualifiés pour le second tour et d'espérer des avancer, voir des engagements.


g1ni.jpg



Mais ces revendications, qu'elles sont-elles ? Et bien toujours les mêmes depuis plus d'un an maintenant, à savoir :

• Arrêt immédiat et définitif des saisies de matériel et abrogation de la loi Mariani

• Arrêt immédiat des procédures abusives contre les collectifs et les participants (agression sonore, travail dissimulé pour les bénévoles, aide au tapage nocturne pour les danseurs…) par une instruction ferme aux forces de l’ordre et aux procureurs.

• La possibilité d’avoir accès aux terrains publics inutilisés (friches, SAFER, domaine public, ...) quand nous en faisons la demande et que ceux-ci ne présentent pas de risques.

• Un vrai changement dans la façon dont les mairies nous accueillent quand nous les contactons. Des attitudes constructives et responsables ! C’est trop facile de mettre des pierres à l’entrée d’un terrain pour renvoyer la fête sur la commune d’à côté.

• Un vrai soutien pour les actions de réduction des risques, car NOUS sommes responsables !

• l’arrêt immédiat du suivi par le Ministère de l’Intérieur, car nous ne sommes pas des terroristes.



yit1.jpg



Afin de mieux cerner les enjeux, les revendications et connaître les participants à cette immense fête nous allons maintenant donner la parole aux organisateurs, le Collectif National des Sound System qui a accepté de jouer le jeu des questions-réponses avec nous :

- Vous prenez la place du collectif de la fête libre à la barre de l'organisation du Teknival l'année dernière, au vu de sa réussite avez-vous la pression cette année ?

Cette année encore et comme l'année dernière la pression et toujours bien présente, il n'est jamais simple de réaliser ce type d'événement, illégalement, sans aide de l’État et en accord avec toutes les personnes investies dans la préparation de celui-ci, car notre façon de procéder part du principe d'une hiérarchie horizontal, c'est-à-dire où tout le monde et sur le même pied d’égalité et où ancien, moins ancien et nouveau ont tous leurs mots à dire, il faut donc arriver à tous s'accorder sur chaque point, mais comme l'année dernière nous feront tous pour que cela fonctionne. De plus il faut savoir qu'il n'y a pas non plus de réelle différence entre le collectif de la fête et le collectif national des sound system, juste que nous avons ouvert la porte a plus de personnes pour avoir une réelle unité entre nous car nous en avons réellement besoin en ce moment.

- Pour quelle raison le Teknival de cette année est-il encore illégal ?

Cette année encore le Teknival se veut illégal et revendicatif car nous n'avons toujours pas été entendue par le gouvernement, les négociations malgré tous ces événements, ces manifs et l'unité que nous montrons, nos lettres envoyé à différents ministères, à différents membres du gouvernement nous mènent toujours à un zéro pointé. De plus avec les saisies de plus en plus importantes ( cf voir le doc sortie sur le nombre de saisie en IDF jusqu'en 2016) nous ne pouvons rester silencieux et inactifs. Plusieurs fois et même suite à des saisies, des discussions ont été tentées, comme suite à la Hangarsmik 3 ou un début de discussions avec le DMT du gouvernement avait été établie, auquel nous n'avons reçu aucune réponse malgré de nombreux rappels.

- Cette édition est-elle la suite logique des manifestations du 18 mars et du printemps Tekno ?

Oui c'est une des suites logique, avec ces manifestations nous avons montré l'unité malgré la distance, et là avec ce Teknival nous montrons une nouvelle fois l'unité du mouvement en France en un même lieu.

- Les revendications ne changent pas mais il semble il y avoir une légère amélioration sur le terrain depuis les manifestations du 18 mars, partagez-vous cet avis ? Pensez-vous que ce Teknival aidera à peser pour que cela dure ?

Cela dépend aussi des régions et du dialogue instauré au niveau régional lors de l'arrivée des forces de l’ordre et des discussions qui sont menées lors des soirées. Mais non la tendance ne s’améliore pas et des saisies avec violence sont de plus en plus nombreuses que ce soit sur de petite Free ou de bien plus grande. Nous avons eu retour d'une soirée ou par exemple le colonel de gendarmerie partant à la retraite voulait juste se "venger" et n'en avait rien à faire du dialogue. Ou encore l'after-manifestive de Paris où les gendarmes sont arrivé à plus d'une trentaine pour au final ne repartir qu'avec 2 caissons, un groupe électrogène et un peu de câble, et tout cela juste pour des chiffres... Car pour eux nous ne sommes que des chiffres d'interventions et de résultat, et non une entité culturelle. Ce que nous voulons une nouvelle fois avec ce Teknival, c'est montrer notre unité, que nous sommes prêts à en découdre pour notre mouvement et notre liberté d'expression et de droit à la fête libre.

- Combien espérez-vous de personne ? La fréquentation est-elle un enjeu ?

Vu la réussite de l'année dernière nous espérons 25 000 à 50 000 personnes, et si c'est plus tant mieux, après nous ne voulons pas d'un Teknival fête à neuneu, nous voulons un public responsable, autogéré et soucieux d’autrui et du bien-fondé de l'action que nous menons. Tout le monde est le bienvenue et c'est le but de notre mouvement, mais il ne faut pas oubliez pourquoi nous nous battons, car un aussi gros événement c'est quitte ou double comme il a pu ce passer au Teknival de 2009 et cela il ne faut pas l'oublier. ( Ndlr : Plus de 50 sound system avait été saisie à l'issue du Teknival de Bouafles en 2009)

- Espérez-vous peser dans le débat politique d'entre les deux tours via ce rassemblement ? Refuserez-vous le dialogue avec Marine Le Pen si celle-ci tente de répondre aux revendications ?

Peser dans le débat politique, c'est une grande question car nous ne voulons pas transformez cet événement en événement politique, mais une chose et sure nous resterons anti Front National, anti-fasciste comme nous l'avons et que le mouvement l'a toujours été depuis le début. Ce n'est pas prendre parti pour un parti politique, c'est juste affirmer nos idées et nos valeurs face à l’extrême, comme le dise les Berrurier Noir et en modifiant légèrement " la jeunesse, et plus encore emmerde le front national !! "

- Quels Sound System répondent présent cette année ?

Pour le moment voici la liste des sound system ayant répondu présent et qui est en perpétuelle évolution

*collectif national des sounds systems
*Collectif des bons mayennais
*Collectif “Insoumis”
*Collectif Résistance Centre
*Collectif des Sound Systems d’Île-de-France
*Révolté
*Biff crew
*Kraken
*Woinkinkin
*Bass’bar
*S.L.T
*Artkaid
*B.T.P
*A.T.M
*Free Electron
*F.M.S
*Breack All
*Oscillo
*AKD-MIX
*Anomyn
*imprévu
*bon art-un
*zinfètk
*AKU
*Anonyme09
*Dubeatatif
*Teknorm
*noctambules
*troubadour
*XC6FF 6TM
*DFC
*RHT
*freekc sound system
*Tripocorp
*Paradoxal System
*6naps
*EUPHORIK SOUND SYSTEM
*ARKATEK SOUND SYSTEM
*BDS (be)
*BOEMAN (nl)
*SO WATTS (nl)
*HANS ANDERS (nl)
*sntk
*PIFFY (uk)
*NEFARIOUS (uk)
*Mangetatek
*Amnezik
*DKL
*FTK
*B.A.S.S
*Akrobass
*youpi
*UNI-K
*Teknetium familly
*ckanc
*virus 6tem
*Lesseptik
*Déboitek
*BrakC
*Attack system
*Banzaïl
*BRATATEK
*PLS SYSTEM
*Monkey faction
*MCV
*Al'Arach
*Proměnit
*Easytek
*Adren'O'fil
*Martopitek
*PPS
*Damage Kore
*Eul'tek
*perchetwam
*Darkorps
*1kulpé,
*Peufratek
*DBL
*the treuton clan (uk)
*TOTEM SOUND (uk/fr)
*DIVERTED (uk)
*RAvOLUtION SOUND (uk)
*ELUVIUM SOUND (uk)
*Ntm system
*Basskour
*TST
*Neurowatt
*T.A.O Dissidents




- Quels sont les mots d'ordre que vous souhaitez faire passer au public avant ce grand rassemblement ?

Les mots d'ordre sont simples et toujours les mêmes, autogestion, respect du site, respect des gens, partage, participe, ne soit pas un mouton, participe au nettoyage, ne jette pas tes déchets n'importes ou, respecte les orgas, n'agit pas de façon inconsidérée, profite, apprécie, amuses-toi, découvre, mais aussi pense à ramener de l'eau, des vêtements chauds, de quoi te nourrir, prend soin de toi comme des autres et si problème il y'a, averti autour de toi. Tous unis face à la répression. Unity save the sound and the sound system ...


- Et alors il est ou le tekos ?

Hahaha le Tekos se situe entre Lille, St Malo, Biarritz, Montpellier, Monaco, Menton, Lyon, Strasbourg, Baden Baden si cela peut vous aider dans votre préparation pour arriver sur les lieux du Teknival, sinon il faudra suivre la musique hahaha...

Un grand merci au Collectif National des Sound System pour sa confiance.



dqih.jpg





En conclusion il semble évident que l'inertie du pouvoir en dépit de la mobilisation continue et importante ces dernières années est en grande partie responsable du blocage de la situation actuelle. Les revendications qui ne changent pas d'un iota depuis des mois et qui semblent pour certaines plus que légitimes renforce le sentiment d'un exécutif fuyant ses responsabilités face à une partie de sa jeunesse. Combien de temps encore cette situation durera-t-elle pour un évènement qui fête cette année ces 24 années d’existence ? La mobilisation trouvera-t-elle une oreille attentive en la personne de Monsieur Macron et de son équipe, unique présidentiable avec qui le dialogue pourrait voir le jour au vu des résultats du second tour et des déclarations du collectif National des Sound System. Réponse d'ici quelques jours, en attendant nous insistons également sur l'impétueuse nécessité pour chacun de se montrer un maximum responsable et de défendre avec vigueur les valeurs du mouvement. L'évènement ne pourra être réussi sans vous ... Rave On et bon Teknival à tous...



Lecture annexe :

Communiqué des organisateurs : https://www.facebook.com/BassExpression … 592903971/

Communiqué du Collectif Resistance Centre : https://www.facebook.com/BassExpression … 5958663368

Communiqué du Collectif des Insoumis : https://www.facebook.com/CollectifdesIn … 608810887/

Tribune de Freeform : https://www.facebook.com/assofreeform/p … 257028506/

Chez Mouvances Libres : https://mouvanceslibres.wordpress.com/2 … -mai-2017/

   0 


Module de réponse Facebook
Nous vous conseillons vivement d'utiliser un compte au contenu non sensible. Le forum ne saurait être tenu responsable de la sécurité de vos données lors de l'utilisation de ce module.

Pour rejoindre la communauté dans un environnement sécurisé et profiter des nombreux autres avantages, Inscrivez vous et participer via le forum.

#2 28-04-17 12:19:54

lapin
Administrateur
Inscription : 11-07-11
Messages : 12 317
Implication :   76 

Re : Teknival du 1er Mai 2017 : interview avec les organisateurs

Communiqué de Presse/Lettre Ouverte au sujet du Teknival 2017 se déroulant du 28/04 au 02/05
C-fhO_CXgAERu7Z.jpg:large




Cette année encore, le milieu Tekno Underground, plus communément appelé « Mouvement de la Free Party » organise un Teknival de manière autonome, c’est à dire sans concertation avec les pouvoirs publics. Ce Teknival
aura lieu quelque part en France, et ce peut être dans votre département.

Le dialogue avec le gouvernement est rompus depuis maintenant quelques années en raison des trop nombreuses promesses non tenues de leur part et de l’augmentation significative des saisies de matériels, régulièrement jugées illégales lors des procès qui s’ensuivent. Même les cadres de lois, négociés pendant de longues années avec les gouvernements successifs, sont bafoués par les forces de l’ordre, les préfectures et les parquets locaux. Nous subissons violence verbales mais aussi physiques et cela même quand nous essayons d’établir un dialogue. Malgré tout ceci nous continuons à défendre notre musique, notre mouvement et notre culture. Car oui nous sommes bel et bien une subculture musicale, existante en France depuis le début des années 90 et cette année nous fêterons les 24 ans du Teknival du 1er mai. Malgré la répression subie notre cœur est toujours à la Fête Libre. Les discutions avec les autorités restent vaines et les paroles des gouvernements ne sont jamais respectées. Notre interlocuteur reste le Ministère de l’Intérieur car nous ne sommes pour eux qu’un problème de trouble à l’ordre public ! Après tant d’année à se battre pour prouver que nous sommes bien une culture à part entière du paysage français et malgré le soutien et la participation régulière de centaines de milliers de nos concitoyens, nous sommes toujours considérés comme une nuisance…
Officiellement, les ministères de la Culture et de la Jeunesse et des
Sports, ou même le cabinet du premier ministre, se déclarent en faveur d’une concertation et d’une évolution du cadre légal. Pourtant le
Ministère de l’Intérieur bloque toute avancée encore et toujours. De plus, seulement 3 jours après la démission de Valls, l’ancien ministre
de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, devenu 1er ministre, a autorisé son
nouveau ministre de l’Intérieur à clore définitivement les négociations comme il a été répondu à la sénatrice EELV M.C. Blandin.

De ce fait, cette année encore nous nous battrons pour notre culture et
pour faire évoluer les lois à notre encontre ! Nos demandes sont simples et claires et cela depuis de trop nombreuses années :

• Arrêt immédiat et définitif des saisies de matériel sono. Suppression de l’amendement Mariani
• Arrêt immédiat des procédures abusives contre les organisateurs et les participants et des violences policières
• Possibilité d’avoir accès aux terrains publics inutilisés et exploitables pour nos fêtes
• Un vrai changement dans la façon dont les mairies nous répondent quand nous les contactons.
• Un vrai soutien pour les actions de Réduction Des Risques, car NOUS
sommes responsables!

Au vue de la conjoncture actuelle, nous organisons ce Teknival entre les 2 tours des élections présidentielles afin d’attirer l’œil du futur gouvernement élus. Rappelons le, nous ne soutenons et ne soutiendrons jamais un parti politique, quel qu’il soit. Notre mouvement se voudra
toujours festif, du côté de l’autonomie, du respect mutuel et de la liberté mais aussi contre le fascisme, le sexisme et le racisme sous quelques formes que ce soit.

Communiqué émis au nom des Sounds Systems et de leur public


   0 

Pied de page des forums

BE 3.0 brought to you by : FluxBB

Legal & DMCA