Ou s'inscrire grâce à votre compte. Se connecter avec Loginza


BEEF HEATER
le 5 Septembre 1998

973eea8e9a2e.jpg



Voilà un son dont on a jamais entendu parler. Mais aucune autre teuf ce soir alors bon on se motive et on essaye de ce convaincre que ça va être une bonne teuf. la gendarmerie a dressée des barrages dans tout le patelin environnant... Une brèche est ouverte, d’honnêtes citoyens verront passer une vingtaine de voiture de teufeur à travers leur jardin pour sortir par leur portail. Deux gendarmes le fermeront juste devant notre nez, demi-tour, on ressort par le fond du potager.

On réfléchi encore un peu et on trouve une route qui devrait nous amener à l'endroit souhaité. Bloquée. Petite déviation et le stationnement de deux camionnettes de gendarmerie française, en lisière du bois, nous indique l'entrée de la teuf...

Un modèle réduit du grand canyon... Une carrière de pierre et de sable très étendue offrant de nombreux endroits où se percher. Lorsque l'on arrive tout est installé mais rien ne se passe, pas de son. Des négociations sont en cours, la gendarmerie 'autorise' deux heures de son. Et c'est don a six heures que le malheureux sound system se taira sous la pression policière, la garde à vue n'étant pas au gout des 'organisateurs'. Bref tout y étais pour réussir la teuf : la foule, le lieu, le temps et les disques, mais l'organisation c'est une autre histoire.

Alors que le jour se lève, et que tout le monde se regarde afin de se motiver à partir, un 'cheper', quelqu'un qui aurait probablement forcé sur les produits, paniqué par l'arrivée de la police et secoué par l’arrêt brusque du son, entreprend de monter au sommet de la carrière. Du haut de son perchoir, il jettera bouteilles, pierres et projectiles en tout genre en direction des gendarmes et teufeurs (la précision étant loin d'être son point fort). Mais lorsque l'une des caillasses atteindra une des voitures garée là, un groupe de teufeur lance la chasse à l'homme.

Les gendarmes ne font qu'observer la scène. Le malin pris en chasse se réfugis dans la voiture de son pote, garée au milieu des bois, et prend la fuite sans se soucier ni des arbres ni des personnes se trouvant sur les lieux. La Citroën perd son pare choque arrière, celui de devant ne tient plus que par on ne sait quel miracle. Toute les parties vitrée sont cassées. Mais une fois sur la route, la voiture passe et repasse devant nous et les gendarmes à plus de 100 km/h, le conducteur frôle les borde de route et le passager lance encore quelques projectiles. Les gendarmes attendront nos vifs encouragements et ce deuxième passage pour lancer la poursuite et rattraper le 'bandit'.

Pour leur première teuf, les beef heater ne nous donnerons que deux heures de son après nous avoir fait parcourir près de 140 km A/R... no comment.

Source : FreeTekno.fr

GRAVOS - MONGOLOX
le 5 Septembre 1998

322118_248516138518602_865902303_o.th.jpg

Source : Kraxe

Retour       Accueil



Module de réponse Facebook
Si vous avez des flyers, reports ou photos à ajouter, n'hesitez pas mais pensez à préciser de quel évènement vous parler.

Pour rejoindre la communauté dans un environnement sécurisé et profiter des nombreux autres avantages, Inscrivez vous et participer via le forum.

Pied de page des forums

BE 3.0 brought to you by : FluxBB

Legal & DMCA